« BEE » (abeille) – Tapis en feutre de laine

« BEE » (abeille) – Tapis en feutre de laine

Ce tapis a été réalisé par les élèves de 6ème et de 5ème SEGPA du collège Jeanne Mélin de CARIGNAN avec le collectif d’artistes « Les Marchandes de Tapis » et le soutien du Musée-Atelier du Feutre de MOUZON.

En s’inspirant du thème des abeilles, fil conducteur de leur année scolaire, les élèves ont intégralement fabriqué ce tapis en feutre de laine.

Après avoir imaginé des motifs et les avoir sérigraphiés avec l’aide de la Marchande de Tapis Zoé, les élèves ont voté pour sélectionner les éléments qu’ils souhaitaient absolument voir apparaître sur leur création. Les Marchandes de Tapis ont alors fait au groupe une proposition de composition, que les élèves ont ensuite matérialisée en tapis de feutre de laine.

Les élèves ont réalisé des pré-feutres unis (fragiles tapis de feutre où les écailles de fibre de laine sont à peine entremêlées) qui leur ont permis de découper des formes précises, notamment pour réaliser les frises des bordures.

Chaque élève a posé ses initiales au verso du tapis en guise de signature. Ces lettres découpées dans le pré-feutre ont été recouvertes de plusieurs couches de laine blanche. Sur cette laine blanche ont été dessinés les motifs, soit découpés dans le pré-feutre, soit avec de la laine sèche déposée en fines mèches.

Le tapis a ensuite été mouillé avec de l’eau chaude savonneuse pour ouvrir les écailles qui composent la fibre de laine. Ces écailles ont été entremêlées grâce aux mouvements circulaires réalisés par les élèves avec leurs mains, sur le recto du tapis, qui avait été préalablement recouvert d’un papier bulle, permettant de conserver la chaleur et aux mains de glisser plus facilement.

Afin de véritablement feutrer le tapis, il a ensuite été foulé aux pieds par les élèves. Cette étape de foulonnage, indispensable pour resserrer les écailles entremêlées, consiste à faire rouler le tapis sur lui-même plusieurs fois. La laine est alors gorgée d’eau et est donc très lourde, d’où le travail aux pieds, ce qui évite d’avoir à soulever le tapis.

Le tapis a ensuite été rincé, pour évacuer le savon, et arrosé d’eau vinaigrée, pour resserrer les écailles et ainsi solidifier le tapis. Après plusieurs heures à s’égoutter et plusieurs jours de séchage, le tapis est prêt à être exposé ou utilisé pour s’allonger.

C’est au cours d’une belle présentation du projet scolaire, suivie d’une amicale réception organisée ce mardi 11 avril 2023 à la Médiathèque de CARIGNAN, en présence des élèves, de leurs professeurs, de Marion PAUPERT, directrice du Musée-Atelier du Feutre de MOUZON, de parents d’élèves et de bien d’autres invités, que tous ont pu admirer le travail accompli.

Félicitations aux collégiens de CARIGNAN !

  • Catégories

  • Articles récents